« Baromètre » CPoR Devises 2017

De plus en plus de voyageurs européens s’offrent des vacances. Cependant la durée des séjours est plus courte qu’auparavant et le coût investi dans le voyage est réduit. Les voyageurs souhaitent s’évader le temps de quelques jours, quelques semaines.

Tous les ans, CPoR Devises dresse un tableau des destinations les plus en vogue en 2017 ! D’une part, il y a les destinations et d’un autre la monnaie d’échange. C’est un fait, il a été prouvé que la monnaie faisait résistance. En Europe, l’argent liquide représente 60% des actions de paiements.

Les internautes pourront découvrir plus en détail la CPoR Devises à travers cet article.

Les destinations phares en 2017

Dans toute l’Europe, le nombre de vacanciers prévu pour l’été 2017 est en nette augmentation : 63% des Européens préparent leur valise contre 54 % en 2016. Cette croissance est visible partout sur le continent, et s’étend jusqu’aux États-Unis et au Brésil qui accueillent cette année 66% de voyageurs européens. Cependant, les séjours sont plus courts et le budget réduit.Devises

Comme chaque année CPoR Devises dresse un tableau des destinations les plus en vogue en 2017 en prenant, pour baromètre, son offre et ses ventes de devises…

  • Le Costa Rica, le Sri Lanka, les Philippines sont les grands challengers, mais aussi la Thaïlande qui redevient une destination très prisée
  • L’Islande continue sa belle ascension et comme chaque année, à l’approche de l’été, la Norvège et la Suède restent des valeurs sûres
  • L’Afrique du sud est de plus en plus demandée au détriment du Kenya qui est occulté depuis quelques années.

En partant pour l’un de ses destinations, les voyages pourront profiter de leurs soirées d’été !

Dans le registre des destinations proches : la Croatie, la Hongrie, la Pologne et la République Tchèque sont dans
le palmarès. La Russie reste toujours une destination en vogue à l’approche des beaux jours.

Pourquoi les espèces font-elles de la résistance ?

  • Le mode de paiement le plus utilisé en Europe : L’Europe est un bon exemple de l’importance que les consommateurs accordent encore aux espèces. Selon les statistiques fournies par la BCE, l’argent liquide représente encore 60 % des opérations de paiement dans l’Union européenne, ce qui fait de lui le mode de paiement le plus utilisé, et de loin.
  • Le mode de paiement préféré des français : en volume, 44 % des transactions en France sont encore faites en cash d’après le « Cash Report 2016 ». Pour un pays qui a inventé la carte bancaire et où l’utilisation des chèques reste conséquente, le cash est donc encore bel et bien d’actualité.
  • 66%* de ceux qui partent à l’étranger changent de l’argent pour disposer de devises billets avant leur départ avec un retrait moyen de 495€. Cette option reste aussi la solution préférée des Français.La majorité d’entre eux la considèrent comme plus économique, plus sûre et plus pratique.