Quelles précautions avant d’emmener son chien en vacances ?

Beaucoup de personnes réfutent l’idée de laisser leur chien à la maison, dans un chenil ou chez des proches lorsqu’elles décident de partir en vacances et préfèrent les emmener. Sauf que la démarche révèle un grand nombre de contraintes. Entre les formalités administratives et la préparation de l’animal, découvrez les étapes à respecter avant de pouvoir voyager avec Médor.

Les formalités à réaliser

Avant d’envisager un voyage avec votre chien, sachez que vous devrez remplir un certain nombre de formalités et de conditions. Les règlementations vont dépendre surtout de la compagnie avec qui vous voyagez ainsi que de votre pays de destination. Vous devez commencer par mettre à jour les vaccins de Médor. Celui contre la rage constitue le plus important, mais en fonction des destinations, d’autres vaccins seront exigés contre la maladie de Carré, la leptospirose, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose, la toux du chenil ou encore la piroplasmose. Ensuite, il va falloir préparer le passeport européen qui est obligatoire avant de pouvoir sillonner l’Union européenne et certains autres pays. Délivré par un vétérinaire, ce document certifie que votre chien dispose d’une puce électronique et a réalisé tous les vaccins nécessaires. En complément, un certificat sanitaire international prouvant que votre chien n’a pas de maladie contagieuse sera exigé par les douanes ou les compagnies aériennes. Il faudra peut-être aussi que vous fassiez les traitements contre les parasites externes (puces, tiques…) ou internes (vers) selon votre pays de destination. Et si cela n’a pas encore été fait, rendez-vous vite chez votre vétérinaire pour faire implanter une puce électronique certifiée ISO 11784/11785 à votre animal de compagnie. Pour plus d’informations, Le Mag du Chien vous donnera tous les détails nécessaires.

Habituer le chien à sa caisse

Si vous décidez de voyager en avion avec un chien, sachez que cette expérience risque d’être très éprouvante pour Médor. En fonction de son poids et des compagnies aériennes, il sera placé en cabine ou en soute. S’il pèse plus de 75 kg, il devra voyager en fret. Pour éviter de le traumatiser, habituez-le dès maintenant à sa caisse de transport qui est obligatoire en avion. Achetez-la plusieurs semaines avant le départ puis demandez-lui de s’y installer pour prendre l’habitude. Déposez sa couverture, son oreiller ainsi que ses jouets dans la caisse et placez-y également un de vos vêtements ce qui l’aidera à se sentir en sécurité et à retrouver un environnement familier. Changez régulièrement l’emplacement de la caisse afin qu’il sache qu’il peut y être en sécurité n’importe où.

Quelques précautions supplémentaires

Au moment de réserver votre camping, centre de vacances ou hôtel, assurez-vous qu’il accepte les animaux de compagnie. Aujourd’hui, les lieux d’hébergement sont nombreux à tolérer leur présence. N’oubliez pas également de contacter la compagnie aérienne afin de faire le point sur les modalités de transport de Médor. Lors du voyage en lui-même, sachez que l’usage du tranquillisant est interdit par la plupart des compagnies aériennes. Il faudra demander des conseils au vétérinaire pour trouver la manière la plus douce d’éviter le stress de votre chien.